Les différents types de papiers connectés

À l’ère du numérique, de nouvelles solutions de communication apparaissent et permettent de faire vivre au client des expériences inédites et interactives.

Le papier connecté englobe deux catégories : le papier connecté à puce et le papier à flasher. Il s’agit d’un outil de communication très puissant permettant d’entrer en contact direct avec le client via une stratégie de communication cross-média.

Grâce à ces nouveaux outils, le client peut obtenir des informations ou interagir de façon ludique avec la marque.

Avant de choisir quelle solution adopter, il est important de connaître les caractéristiques de chaque catégorie pour adapter la meilleure solution à votre projet. 

Le papier NFC (puce intégrée)

Ce type de papier connecté intègre nativement une puce de technologie NFC. Les finitions, formats et grammages de papier disponibles sont relativement limités : papier glacé fin, bristol épais, carte irisée, étiquettes rondes ou rectangulaires. La puce doit être encodée par l’imprimeur. 

Pour pouvoir accéder à son contenu, il faut que l’antenne NFC du smartphone touche la puce. Cette méthode est révolutionnaire mais son utilisation s’avère délicate selon le système d’exploitation du smartphone. Avec Androïd, à condition d’avoir préalablement activé la NFC, le déclenchement est immédiat en posant le smartphone sur la puce NFC. Avec iOS, il faut télécharger une application (il en existe des gratuites) pour lire la puce, puis suivre les instructions pour que l’antenne touche la puce (pointer le haut du smartphone vers le papier jusqu’à le toucher en faisant un angle de 30° environ). L’expérience peut vite tourner court à cause des contraintes techniques (et si vous arrivez à trouver la puce).

Le papier à flasher (via un visuel) avec wonderpix

Avec cette solution, pas de contraintes de support : catalogue, affiche, logo sur un tee-shirt… Nul besoin ici d’intégrer une puce, donc le choix est quasi infini… Et tous les smartphones peuvent l’utiliser à condition d’avoir téléchargé l’application wonderpix au préalable (gratuite et hyper simple !).

Ce type de procédé s’appuie sur un logiciel de reconnaissance d’images intégré qui fait apparaître sur le visuel flashé différentes actions sous forme de boutons, comme une couche de réalité augmentée. 

Ainsi, une fois le papier connecté en amont (programmation des actions), il suffit de flasher le visuel pour que l’expérience commence. N’importe quel support physique deviendra un formidable outil de communication interactif faisant apparaître une multitude d’options (réserver un événement, enregistrer une date dans l’agenda, appeler un contact, lire une vidéo YouTube, des actions de type Click & Buy…).

Notons cependant que le papier (print ou affichage) reste le support de prédilection. 

Le papier à flasher (via un QR code) avec wondercode

Wondercode est un QR code intelligent développé exclusivement par l’équipe R&D de Bad Kitty. Nettement plus élaboré qu’un QR code normal, ce type de flashage donne la possibilité de faire apparaître non seulement de multiples actions à partir d’un QR code (comme wonderpix), mais aussi des liens ou fonctionnalités exclusivement personnalisés pour l’utilisateur final, car chaque code peut être unique.

Certains préfèrent cette méthode car elle permet justement d’améliorer l’expérience utilisateur, puisque le contenu est personnalisé, ce qui favorise la collecte des informations du client. En outre, pas besoin d’ajouter de tutoriel pour expliquer son fonctionnement, la plupart des gens savent comment flasher un QR Code et la plupart ont un lecteur déjà intégré dans leur téléphone (pour les iPhones, sachez que depuis iOS 11 la lecture du QR code peut se faire grâce à l’appareil photo). 

Vous souhaitez en savoir davantage ? Contactez-nous pour découvrir toutes les solutions de papier connecté proposées par Bad Kitty !

ÇA VOUS A PLU ? Partagez-LE !